1.5 - Hauteur du sommet de la rampe

En 1970, à la construction de la maison, la rampe était beaucoup plus haute que le RD8. En effet, le RD8 présentait à cet endroit un "vallon" que l'impasse dominait. Il eût fallu remplir un volume très important (le vallon) pour que la nappe remonte dans l'impasse et atteigne la rampe. Et même si le vallon avait été plein, il n'est pas impossible que l'entrée de la route de Mezobran soit plus basse que la rampe, et donc qu'il était impossible d'inonder le sous-sol du 10.

    

Les photos présentées ici, extraites d'un film vhs (d'où leur qualité) sont prises en 1983, en venant de Tréguier. L'impasse de Convenant Cozic est à droite, le cycliste aborde la route de Mezobran (entrée Convenant Quellec). Une portion de cette route est encore visible près de Convenant Cozic.

En 1985 et 1987, le RD8 fut rectifié pour en faire une route plane. Ce vallon fut comblé. C'est ainsi que la chaussée se retrouva plus haute que la rampe.

En 1994 des mesures effectuées par la subdivision DDE de Tréguier montrèrent que la chaussée était 16cm plus haute que la rampe.

La rectification du RD8 en 1987 constitue un préjudice involontaire mais certain à la valeur de l'habitation du 10 Convenant Cozic. Il aurait dû faire partie des travaux du RD8 de rehausser la rampe (ou l'impasse, ce qui est la même chose). En outre, la solution fonctionne quelque soit l'importance de l'orage ou l'état d'entretien des fossés.

Voyons maintenant ce qu'est la "buse de Convenant Quellec"

«Précédente Table des matières »Suivante